BROOME

14/08/2015 - Pays : Australie - Imprimer ce message

Aujourd'hui, dernière journée farniente à Broome. Au menu, courses, visite au "visitor centre" (l'office du tourisme) , piscine et balade sur la plage pour profiter une dernière fois du magnifique coucher de soleil.  Je voulais faire un petit film de ce coucher de soleil mais oh malheur, ma carte mémoire est déjà pleine. Donc petit nettoyage de la carte en ayant sauvegardé les photos bien sur sinon c'est ballot !

Nous nous integrons de plus en plus  dans la "way of life" Australienne, que nous apprécions décidement beaucoup : partout vous trouvez des barbecues, des plaques chauffantes qu'on utilise de plus en plus. Des tables et des chaises, des poubelles (et attention, on trie ! ) sont à disposition pour s'installer. Ce soir, par exemple, les personnes qui voulaient admirer le coucher de soleil viennent avec des sièges, une mini table, des verres et une bouteille de vin, des biscuits apéro et on s'installe sur la pelouse tranquillement. Les familles amènent des couvertures qu'ils étalent au sol et s'y installent, cool ! On ne se prend pas la tête, on s'installe dans la bonne humeur, il y a toutes les générations et tout le monde cohabite très bien.

Demain, roulement de tambour ....... nous allons attaquer la Gibb River Road, une piste mythique en Australie. En quelques mots : 659 kms de piste qui va du "très roulant" aux sections de cailloux parfois tranchants responsables de jolies crevaisons en passant par de la tôle ondulée, des passages de rivières avec la plus célèbre, la Pentcost River avec un lit d'une cinquante de mètre, un niveau d'eau qui peut fluctuer rapidement et des crocodiles "salties" (crocodiles des eaux salés mais qui sont capables de remonter des rivières entières et qui sont beaucoup plus agressifs que les "freshies", crocodiles d'eau douce). Et surtout, des paysages à couper le soufle ! Une vraie aventure pour nous qui sommes des novices en terme de 4x4 et de piste.

Mais nous ne partons pas la fleur au fusil. Nous avons étudié notre parcours en termes d'étapes avec des grands voyageurs qui ont déjà fait la Gibb River Road (merci Luc et Myriam pour vos avis précieux), nous sommes allés vérifier si les pistes étaient ouvertes, 180 l d'essence dans l'engin, de l'eau en quantité, de la nourriture pour tenir un siège, une nouvelle organisation de tout notre barda dans les placards en cas de secousses, dernières lectures sur le net et une chouette rencontre d'Australiens au camping qui revenaient de la Gibb pour trouver des conseils et lecture du petit guide "Gibb River & Kulumburu roads 2015 traveller's guide". Ajoutons à cela notre prudence naturelle, cela devrait être une belle aventure ! Y a qu'à !

Evidement, il n'y a pas de reseau wifi sur la Gibb donc cela signifie qu'il va y avoir un silence radio enfin "de blog" pendant plusieurs jours. On vous donne des  nouvelles dès qu'on peut.


Imprimer ce message
Syndication :

Par Auré
Le 15/08/2015 à 22:36:43
Tout est vraiment beau et on arrive à ressentir ce bien être et cette zénitude derrière l\'écran de notre ordi! c\'est vraiment une super destination...j\'ai une idée Sandrine, on demande un poste l\'année prochaine! profitez bien le retour va être difficile...
Par Sand&Eric
Le 19/08/2015 à 01:19:41
Vendu Aurélie ! Il n\'y a pas de problème, je m\'y vois déjà ! Et je pense qu\'effectivement, l\'atterissage va être plus que difficile ayant pris un certain gout pour le nomadisme et se lever tous les jours avec un soleil magnifique. Le bonheur absolu ! Quand je vois sur ma tablette la météo chez nous, aïe !



Laisser un commentaire