MONT BARNETT-----EL QUESTRO

17/08/2015 - Pays : Australie - Imprimer ce message

Aujourd'hui va être la journée des changements de programme. Initialement, nous devions aller aux Mitchell Falls et donc prendre la Kulumburu Raod. Sauf que nous avons eu quelques soucis au départ comme vous le savez et il a fallu trancher dans le vif et faire des coupes. Nous avons, à notre grand regret, supprimé la montée aux Mitchell Falls. Enfin, ça nous donne un bon pretexte pour préparer un autre voyage en Australie, vous vous rendez compte, nous n'avons pas pu tout faire !!! Il faudra revenir !

Une fois la Kulumburu Road éliminée de notre trajet, nous pensions nous arrêter à Ellenbrae. Pour cela, on se lève à 5hoo. A cette heure là, personne à l'horizon. Donc, soyons discret. Et bien disons que c'est raté pour ce matin. Pris d'une envie toute naturelle au lever, me voici partie avec ma lampe frontale au poignet, un seau d'eau (le générateur est arrêté la nuit donc chasse d'eau à l'ancienne). Oubliant la petitesse des lieux, je fais claquer la porte un bon coup. Sachant qu'ils sont placés dans une sorte d'algeco qui fait caisse de résonance, c'est la discrétion assurée ! C'est Eric qui a pris la relève : en voulant ranger les coussins qui nous servent de matelas, il s'est malencontreusement  écroulé sur le klaxon de notre engin. Réveil obligatoire pour nos voisins !

Nous nous en allons vite fait pour notre randonnée du matin : les Manning Gorge. Trois heures de rando avec en prime assister au lever du soleil. Un vrai bonheur ! La particularité de cette rando c'est qu'avant de commencer le chemin, nous sommes obligés de traverser la piscine naturelle dans laquelle on s'est baigné la veille, sur une petite barque (histoire de ne pas être trempé dès le début). Seuls au monde avec en fond un soleil qui se lève, romantisme garanti ! 

On évolue dans un decor de granit rose illuminé par le soleil, les couleurs sont magnifiques. L'Australie est le pays des couleurs. Ils faut parfois escalader. On monte, on descend, pour arriver à une succession de piscines naturelles avec une petite plage de sable blanc très fin et des petits palmiers. Un petit coin de paradis. On en profite un bon moment. C'est le calme absolu. Que dire d'autre à part se répéter : MAGNIFIQUE !

Retour tranquille, la tête encore dans les Manning Gorge, un bon café et nous prenons la route en direction d'Ellenbrae (192 kms). La piste change assez souvent : tantôt de la terre tantôt des cailloux, très éprouvant car ça secoue beaucoup, il faut être sur le qui-vive tout le temps pour éviter les pierres qui pourraient crever un pneu. Parce que sur la Gibb, les pneus sont une hantise. Ne pas crever ! Nous avons eu un espece de sable qui avait durci en gardant l'empreinte des différents passages de roues. C'est très piégeant, notre engin a tangué dur ! Mais Eric est devenu un champion de la piste, il nous a avalé les 192 kms en un temps record. Il était 11h15 lorsque nous sommes passés devant la pancarte Ellenbrae. N'ayant rien de spécial à visiter la-bas, on pousse plus loin. Prochain objectif : Home Valley Station.

Idem, beaucoup, beaucoup de cailloux mais on avance très bien. Il est 13h15. Que fait-on ? J'avais choisi Home Valley juste parce que c'est le lieu de tournage du film Australia. Donc, on avance. Notre objectif sera El Questro avec ses magnifiques gorges.

El Questro est une propriété privée aménagée pour les touristes (cheval, partie de pêche, hélico, croisière sur la Chamberlain river, restaurant, bar, magasin de souvenirs ....) mais nous, ce qui nous interesse, ce sont les gorges. Mais d'abord, il faut passer la Pentcost River. Comme nous étions seuls, sagement, prudemment, nous avons attendu que d'autres voitures se présentent pour la traversée. Nous sommes tombés sur des Australiens trés sympathiques qui s'étaient garés pour attendre leur ami. Et devinez quoi ! Leur ami roulait en mobylette ! Ils sont passés les premiers avec leur gros 4x4 puis leur ami a franchi la Pentcost River en mobylette. Toutes les personnes étaient pentoises. Nous, on avait "les boules" de franchir la Pentcost avec un Landcruiser V8, haut sur pattes, 4x4 et lui, il passe nickel avec sa mobylette ! Bon, c'était un gars du coin qui avait l'air de connaitre la rivière comme sa poche. Nous, on découvre. A sa suite nous voilà parti. Eric a négocié sa traversée comme un  chef. Normal quoi !

C 'est le coeur léger que l'on s'avance vers El Questro et oh surprise, il faut de nouveau traverser la Pentcost River, mais heureusement, son lit est nettement plus étroit. Une formalité pour nous maintenant !

Après avoir payé 84 dollars pour une nuit, s'être installé, notre plus grand plaisir de la journée : prendre une douche. Aujourd'hui, nous avons mangé à peu près 3 kg de poussière chacun. La Gibb River Road, c'est aussi ça, de la poussière dès que l'on croise quelqu'un ou que l'on double, de la poussière tout le temps. En roulant, on laisse un nuage impressionnant derrière nous. Elle est tellement fine qu'elle s'infiltre partout. On fait le ménage constamment à l'arrière de notre engin.

Une journée bien remplie, riche en émotions alors  on se la coule douce sur nos chaises en sirotant une bière bien méritée. Demain, ce sera les gorges.

 


Imprimer ce message
Syndication :